Parcoursup 2018 : tenir compte de ses acquis (attendus et fiche avenir)

par Aliette Trocheris, le 19 Fév 2018

 – Le Parisien Etudiant –

Parcoursup publie une liste de compétences nécessaires pour entrer dans les filières. Ces attendus, complétés par la fiche “Avenir”, doivent éviter les erreurs d’aiguillage et réduire le taux d’échec en licence.

Cest l’une des plus importantes nouveautés de la réforme. En se connectant sur Parcoursup, les futurs bacheliers ont désormais accès à des informations sur les différentes formations. Parmi celles-ci, une liste de compétences attendues, jugées essentielles pour réussir dans la voie choisie. Elle est assez détaillée pour que les lycéens sachent ce qui les attend.

Des attendus et des tests d’autoévaluation

Si vous êtes tenté par une licence Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives), vous constaterez qu’il ne suffit pas d’avoir des aptitudes sportives. Le cursus demande aussi des compétences scientifiques pour étudier l’anatomie et la physiologie. Faute d’avoir été bien renseigné, un tiers environ des étudiants abandonnaient, jusqu’ici, le cursus. Dans certains domaines comme le droit, vous devrez, par ailleurs, répondre à un questionnaire d’autoévaluation pour avoir un aperçu de l’adéquation de votre profil à la licence visée. Rassurez-vous, vous serez le seul à connaître les résultats, ce test a uniquement pour but de vous aider à choisir la bonne voie.
Claire reconnaît que ces informations l’ont confortée dans son choix d’orientation. « Mon objectif est de faire un master en école de commerce. J’ai vu qu’un DUT technique de commercialisation ou un BTS en commerce international correspondaient à mon profil et me permettraient, en deux ans, de rattraper mes manques en économie, du fait d’être en L. Ce serait une parfaite alternative à la prépa car je pourrais rejoindre, ensuite, une école de commerce », explique-t-elle.

Une « fiche Avenir » pour accompagner le projet

De leur côté, les universités et les écoles recevront la « fiche Avenir » des candidats. Ce document rassemblera les notes de première et de terminale, le positionnement par classe, les appréciations des professeurs, celles du proviseur, sur l’aptitude de l’élève à réussir dans les formations demandées. « Les compétences acquises, ou non, sont désormais prises en compte, et non plus seulement les notes. L’idée est de s’assurer que le projet est bien construit et de pouvoir accompagner l’étudiant s’il n’est pas suffisamment armé pour réussir dans la voie choisie », approuve Jimmy Losfeld, président de la Fage (Fédération des associations générales étudiantes). Toutes ces données seront prises en compte lors de l’examen du dossier par les établissements. Elles permettront aux universités de proposer un accompagnement spécifique, si besoin, mais aussi de départager les candidats, au cas où les capacités d’accueil seraient insuffisantes. De son côté, le candidat pourra faire valoir sa candidature puisque, pour chaque formation demandée, il devra saisir sur la plate-forme son projet motivé, accompagné éventuellement de documents complémentaires (CV, attestations…).

Les commentaires ne sont pas autorisés

Nos Activités

Coach and Co en France

Actualités